Writer Officina Magazine
Home
Magazine
Writer Officina
Autore: Orietta Bosch
Titolo: Voyage d'Orietta
Genere Narrativa
Lettori 50
Voyage d'Orietta

L' 'incroyable histoire de ma vie
ÉCRIT PAR: ORIETTA BOSCH
avec la collaboration de:
DANIELE COSSAR
TRADUIT PAR: DELPHINE GAUCHE
Ce livre contient les parties essentielles des trois livres qui composent l'incroyable histoire de ma vie, merveilleuses expériences qui m'ont apporté espoir et joie de vivre même dans les pires moments, j'espère donc en les partageant, donner de l'espoir à tous.
À la découverte de l'inconnu C'est le premier livre.
Du premier livre on raconte...

La vie d'Orietta Bosch est marquée par de nombreux et incessants évènements dramatiques et douloureux, qu'elle réussit à affronter sans jamais perdre courage, même dans les moments les plus désespérés et de grandes souffrances quasiment indescriptibles dont l'authenticité et la clarté du récit finissent inévitablement par toucher le lecteur. Comment arrive-t-elle à affronter d'immenses difficultés et des moments d'angoisse et de douleur aussi grands ?
Avec l'aide de présences spirituelles affectueuses, et également dans le mystère de la dimension parallèle à qui elles appartiennent, qui l'accompagnent, la soutiennent et la protègent. Il n'y a aucun type de superstition ou de rituel dans son récit, seulement un amour immense, un grand dévouement pour les petites choses du quotidien, sans bigoterie ni rancoeur exaspérée.

Je m'appelle Orietta Bosch...Je veux me présenter tout de suite : je ne suis pas un médium, pas une cartomancienne, je ne prévois pas le futur. Je ne suis pas une personne qui voit des choses étranges, ma une réalité de mon existence. J'ai eu la chance de rencontrer qui j'ai aimé, j'ai eu beaucoup de chance, quelqu'un là-haut a voulu m'offrir un grand cadeau, en me permettant de communiquer avec mes êtres chers qui ne sont plus là (plus de ce monde). Ce qui m'a été dit concerne exclusivement ma vie mais, le message positif qu'ils m'ont laissé m'a sûrement aidé...j'espère qu'il puisse aussi aider d'autres personnes.
Je raconte ma vie, j'invite les gens à ne pas avoir peur de l'inconnu mais à affronter ces peurs dans la mesure où l'énergie négative qui nous assaille est capable de les amplifier et prendre le dessus sur nous. J'ai vu que cette terre est divisée entre DIEU et le diable et que nous sommes les pions d'une guerre entre le bien et le mal. La mort de mon unique fils a été dévastante, mais si j'avais mis fin à mes jours, et c'est ce que mon manque de lucidité dictée par ma douleur m'aurait poussé à faire, je serais rentrée dans le jeu du mal qui pousse les personnes à manquer de respect envers eux-mêmes et les autres. Après sa mort, je vis mon fils pendant quatre ans, un immense cadeau. Au début je pensais que c'était des hallucinations provoquées par la douleur, avec le temps je me rendis compte que c'était bien réel car tout ce qu'il me disait s'avérait. Il a répondu à mes questions sur ce qu'il y a après la vie et quel était le but de notre existence. Il m'énonça des choses qui ensuite se sont avérées, il me dit que DIEU existe, mais qu' il y a aussi une énergie négative qui vole l'âme si tu es mauvais ou si tu manques de respect non seulement aux autres mais aussi à toi-même, qui amplifie tes peurs et qui te mène à l'autodestruction.
Devenir nourriture pour les démons empêche l'âme d'avancer vers la lumière, elle reste bloquée et c'est comme avoir vécu pour rien, par conséquent chaque âme sera contrainte à tout recommencer, mais à ce stade ça ne veut pas dire qu'elle puisse avoir la possibilité de choisir où naître. D'après ce que j'ai compris, tout sera décidé par un jugement à la fin de nos jours, oui c'est sûr, à la fin de chaque vie on sera jugé sur notre vécu. La négativité dans le monde est énorme, donc je suis convaincue que les forces du mal travaillent bien ; c'est pourquoi je crois que c'est de plus en plus difficile de surmonter les épreuves que la vie nous met en face, on est humains, fragiles par conséquent il est plus facile de céder au mal qu'au bien. Les tabous, l'état d'esprit et la méchanceté que le mal introduit chez les gens, sont la cause principale de l'étroitesse d'esprit, qui empêche de comprendre ce que nos esprits ont du mal à nous communiquer avec leurs signes incessants que, la majorité des personnes n'arrive pas à saisir, beaucoup par peur, beaucoup parce qu'ils se refusent de croire à ce qu'ils ne sont pas capable de toucher de leurs propres mains. Je parlais de positivité, d'amour et de courage. Je ne dois convaincre personne seulement communiquer. Je suis un personne simple, directe, sincère, j'ai tenté de surmonter toutes les épreuves que la vie m'a obligée à affronter, peut-être suis-je née précisément pour comprendre si je suis vraiment capable de le faire. Je crois que chacun de nous a des épreuves à surmonter et que nous devons nous engager à le faire, sans jamais se décourager et ne jamais craindre les difficultés de la vie, elles sont là pour être surmontées, pour nous mettre à l'épreuve, pour devenir meilleur. On dit que tout ce qui ne tue pas nous fortifie. Je suis devenue guerrière et je ne renoncerai jamais à combattre contre l'énergie négative, je ne renoncerai jamais à l'amour, je suis convaincue que les plus belles fleurs naissent après des hivers rigides. Mon fils m'annonça aussi qu'après la boue de 2014 il y aurait eu la terre brulée, mais ensuite les fleurs allaient de nouveau renaître.
Effectivement, l'année 2014 a été une année très pluvieuse et début janvier 2015 mon compagnon de l'époque me quitta pour une autre femme créant autour de moi solitude, tristesse, une vraie terre brulée, mais je savais que chaque chose arrivait pour une bonne raison, je ne devais pas regretter le passé, mais je devais l'accepter comme leçon.
Le deuxième livre s'intitule : FLEURS EN TERRE BRULÉE
Du deuxième livre on dit : Orietta ne cesse de nous surprendre.5.01 Après son premier roman, épopée impétueuse de douleur et d'espoir, perturbateur de par le sujet et de par le style, voilà qu'apparait - fleurs en terre brulée - gentil, délicat, passionné...tendre. Une histoire d'amour captivante qui se déroule de nos jours et à une autre époque, vraie kermesse de merveilles et d'aventures. Dédié à qui ne cesse jamais de rechercher le bonheur et quand il le trouve, de l'offrir au monde entier. Le deuxième livre contient un nouveau message d'espoir : les fleurs sont nées. J'ai raconté une histoire d'amour honnête, extraordinaire dans tous les sens du terme, j'ai voulu le faire pour démontrer que l'amour peut vaincre l'énergie négative une fois pour toute. Ce livre est ma victoire. J'ai commencé dans ma solitude. C'était la condition dans laquelle je me trouvais à ce moment-là. Une femme seule, confuse, trahie, blessée, même si consciente qu'après chaque blessure serait réapparue la lumière. Dans ce moment-là de tristesse, aucune des personnes que j'aimais et elles n'étaient plus là, venait à mon secours, personne ne me disait rien. L'unique certitude que j'avais, étaient les mots de mon fils - Ne t'inquiètes pas maman, où la terre a brulé, les fleurs renaitront. - J'ai donc continué à écrire sur mes expériences : des aspects de ma vie que je touchais de ma main, expériences bien réelles que beaucoup d'entre nous ont aussi, mais qui sont souvent obscurcies par notre esprit terre à terre, par les mentalités, par les tabous qui influencent inévitablement nos pensées et nos jugements. Les amis me poussaient à écrire, ça aurait fait du bien autant à moi qu'à eux ainsi j'ai réalisé que la chose la plus difficile à faire est d'être soi-même, d'être imparfait, unique et que la vie est une lutte, une aventure, la vie c'est le bonheur c'est la douleur. Je devais travailler sur moi-même, j'aurais (j'en étais convaincue) ainsi gagné cette partie avec la vie, seul m'importait de savoir comment je me sentais moi, pas de savoir comment me voyaient les autres. En fin de compte c'est moi qui doit construire ma route, émotion après émotion, entre contraintes et prises de position, pas après pas, c'est moi qui dessine mon parcours, certainement pas les autres. J'avais appris dans ma vie à tourner la page, parce que rester avec qui ne nous aime plus c'est comme continuer à lire le même livre en espérant que la fin change, la fin au contraire nous devons l'écrire nous, seulement nous, en effet j'ai voulu l'écrire auprès de l'homme qui, aujourd'hui écrit avec moi et dit :
- Je raconte mon expérience, celle que j'ai vue et qui, durant le coma, a changé ma vie en tant qu'athée et sceptique et m'a ramené à mon premier amour après 42 ans. -
Les deux livres furent un succès, j'écrivais mes expériences et sans m'en rendre compte j'aidais un grand nombre de personnes à ne pas perdre espoir, même à ceux qui ne croyaient pas en ce que j'écrivais, quoiqu'il en soit... donnait à tous positivité, même dans la douleur
Le troisième livre : LA MONTAGNE DES PIERRES ROUGES
donne une réponse aux doutes laissés en suspens dans les deux premiers livres.
Les réunir tous ensemble leur donne un sens et je veux les divulguer au monde entier.
BONNE LECTURE À TOUS
ORIETTA et DANIELE

Orietta Bosch
Biblioteca
Acquista
Contatto